Avertir le modérateur

17/09/2011

J'ai mangé un fish&chips avec un ancien joueur néo-zélandais

darren.jpg

Après plus de deux semaines passées dans la patrie de Peter Jackson et des magasins qui ferment à 17H, je me suis senti obligé de vous parler de la différence de mentalité entre la Nouvelle-Zélande et le pays qui a donné au monde du rugby Fabrice Estebanez.  Non pas l’Espagne, la France.  A Napier, j’ai eu l’occasion de déjeuner, grâce à mes camarades de L’Indépendant et du Midi Libre, avec Darren Adams et sa petite famille. J’avoue, je ne savais pas qui était Darren Adams encore ce samedi matin.  «Tu verras c’est un ancien du Racing et il a aussi  un petit rôle dans Le fils à Jo», m’avait briffé ma collègue Valérie. Comme je m’interdis de regarder un film de Gérard Lanvin avec l’accent du Sud depuis sa composition de Charlie Bauer dans Mesrine,  je n’étais pas beaucoup plus avancé. Disons qu’avant ce petit détour par le cinéma, Darren a écumé notre bon vieux championnat de France pas encore certifié Top 14 du PUC au Racing en passant par Grenoble et Strasbourg. Il a même tapé à la porte des All-Blacks avant une blessure à l’épaule. 

Lire la suite

13:36 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

13/09/2011

Eden Park: Elle est où l'ambiance?

nz.jpg

«C’est encore plus mort qu’au Stade de France! Voilà pour résumer la première impression des journalistes français sur l’ambiance (ou  plutôt l’absence d’ambiance) à l’Eden Park d’Auckland après le match d’ouverture des Blacks contre les Tonga. A côté, même un Toulouse - Brest début août dans mon cher Stadium passerait pour un derby entre Boca et River à la Bombonera de Buenos Aires. Je force le trait, mais à peine.  Si on sent bien le poids de l’histoire à l’Eden Park, on se prendrait presque à parler un ton plus bas pour ne pas déranger les joueurs comme sur le Central de Roland-Garros.

Lire la suite

01:24 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (6)

09/09/2011

RIP le «rugbix» (septembre 2007- octobre 2007)

article_CPS.HKR54.190907005305.photo01.photo.default-512x397.jpg

Dans un post très commenté sur le blog qu’il tient pour le Figaro.fr, David Reyrat bénit le décalage horaire entre la France et la Nouvelle-Zélande qui relègue cette Coupe du monde à  concurrencer William Leymergie.  Avec une prose affutée et provocante, mon confrère avoue son soulagement d’être à nouveau entre initiés, débarrassé des supporters-téléspectateurs de la dernière heure recrutés par millions lors de la Coupe du monde en France quatre ans plus tôt. Vous savez, le genre à porter une fausse barbe et à tenter une pathétique imitation d’homme des cavernes quand Chabal bouffe un trois contre un tout fait.

«Là, on sera entre nous, entre initiés, entre véritables passionnés, écrit David Reyrat. Car il faut aimer le rugby d'amour vrai pour se lever au milieu de nuit pour voir batailler Fidjiens et Namibiens, Canadiens et Japonais... À ces heures bleues, on ne sera plus pollué par la présence incongrue de ces supporters-voyous qui vilipendent l'arbitrage, qui ne savent pas que le rugby a été inventé en Angleterre pour apprendre à ses âmes bien nées à accepter sans broncher la toute-puissance de l'homme en noir, pour leur inculquer le respect de la hiérarchie. »

Lire la suite

02:53 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu