Avertir le modérateur

13/09/2011

Eden Park: Elle est où l'ambiance?

nz.jpg

«C’est encore plus mort qu’au Stade de France! Voilà pour résumer la première impression des journalistes français sur l’ambiance (ou  plutôt l’absence d’ambiance) à l’Eden Park d’Auckland après le match d’ouverture des Blacks contre les Tonga. A côté, même un Toulouse - Brest début août dans mon cher Stadium passerait pour un derby entre Boca et River à la Bombonera de Buenos Aires. Je force le trait, mais à peine.  Si on sent bien le poids de l’histoire à l’Eden Park, on se prendrait presque à parler un ton plus bas pour ne pas déranger les joueurs comme sur le Central de Roland-Garros.


Pas de doute les Néo-Zélandais adorent le rugby, sauf qu’ils donnent l’impression de regarder leur équipe comme on assiste à un opéra, un peu à l’image du public du Real Madrid pour citer (pour une fois) Zinédine Zidane. Après le haka, j’avais pourtant les poils qui se dressaient. Sauf qu’ils sont très vite revenus à leur place. A part sur les essais, le supporter local a tendance à se croire devant sa télé qu’au stade. Pire encore, quand certains osent rester debout plus de dix secondes un stadier se charge de les rappeler à l’ordre et de leur donner un «first warning». J’imagine qu’au bout du troisième avertissement on doit être interdit de stade et pointer au commissariat avant chaque rencontre.

Par contre quand il s’agit d’aller commander par packs de quatre des bières accompagnés de frites baignant dans le ketchup, le spectateur a droit de lever ses fesses de son siège. Ses allers-retours pendant le match donne un côté très américain au supporter néo-zélandais. Avant qu’il ne supporte son équipe, on attend d’abord de lui qu’il consomme et passe à la caisse. Il paraît que les stades doivent devenir des lieux de vie. Des lieux où on mange avec sa petite famille et où le fiston peut acheter son maillot des Blacks taille 6 ans. C’est bien mais il faut encore que le stade vibre, chante et même chahute. Je préférerais toujours entendre les supporters bayonnais balançaient aux buteurs adverses avant une pénalité «tu vas la louper» que le silence religieux de l’Eden Park. Une histoire de mentalité sans doute.

01:24 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Bonsoir!

J'aime beaucoup votre blogue. Française, j'habite au Canada, nation qui ne connait pas le rugby (ou presque!). Je vais partager votre article avec un Néo-Zélandais pur et dur et pour qui le rubgy est une religion, dont les All Blacks sont les dieux. Ca va chauffer, mais je vais bien m'amuser :)

Merci!

Écrit par : Carine | 14/09/2011

Bonsoir,

Pour avoir assister au Match France-Japon dans les tribunes, j'ai trouvé également que l'air manquais d'électricité et effectivement le néo-zélandais regarde un match comme dans son fauteuil avec ses 4 bieres et ses frites mais là ou on voit que l'on est dans la nation du rugby c'est que le néo zélandais vient avec sa fillette de 6 ans (aller peut etre 8) et commentent ensemble le match bien me que le ferait n'importe quel journaliste francais... Un régal!

Et puis pour ne pas parler que des néo zélandais, j'ai trouvé les milliers de supporter francais bien amorphes... Pour dire, on entendait plus les japonais... UNE INSULTE A NOTRE SUD OUEST n'est ce pas? Et pourtant c'est vrai...

Alors bon, peut etre que les grandes nations du rugby (Oui, je persiste a croire que la France en fait partie) gardent leurs supporters les plus féroces pour les phases finales, gardant les sièges des poules aux familles et aux néophytes du ballon ovale =)

Écrit par : Idelo | 14/09/2011

Bonjour,

Habitant depuis quelques années à Auckland et qui plus est à côté de l'Eden Park, j'y étais vendredi soir ainsi que samedi au North Harbour Stadium. Les kiwis ne sont pas les plus démonstratifs et on finit par s'habituer à ce genre d'ambiance pépère dans les stades. Ca ne me déplait pas non plus finalement! Pour en rajouter une couche, le néo-zélandais part toujours avant le coup de sifflet final environ à la 75ième minute!

Pour le match France - Japon j'attendais au peu plus de bruit de la part des supporters français. Il y avait des costumes et des peintures de guerre sympas, mais c'était mou mou... Par contre moi je n'avais plu de voix le lendemain ;-) On va mettre ça sur le compte du décalage horaire. Ca ira mieux ce dimanche à Napier!

Écrit par : Scrubs | 14/09/2011

Scrubs, j'avais oublié cette sale manie de partir cinq minutes avant la fin. Malheureusement, il s'agit d'une habitude partagée par mal pas de spectateurs en France.

Écrit par : Alexandre | 15/09/2011

J'étais aussi au stade pour France -Japon ce n'était pas l'EdenPark..mais l'ambiance était très sympa..si on a peu entendu les supporters français c'est peut-être à cause de leur jeu ..mou le contact dans le public entre familles kiwi,japonaises et autres était bon enfant.je préfère cela au hurlement des footeux

Écrit par : Dolores | 18/09/2011

Bonjour,

Juste pour mettre en doute une chose dans ce que vous dîtes. Pour avoir vécu en NZ je ne suis pas sûr que les Néo-Z soient si fous que ça de rugby. Il n'y a qu'à regarder les affluences des matchs de Super 15. Vous me dîtes que l'Eden Park était mort avec 60 000 personnes, mais j'ai assisté à des matchs avec 15 000 personnes et je ne vous dis pas... J'ai halluciné moi qui pensais comme tout le monde que là-bas le rugby était une religion. C'est juste sur fait cette réputation. Alors les quand je parlais de ça avec les kiwis, ils me disaient oui mais on aime pas le super 15 parce que c'est trop commercial. Cela reste du rugby de niveau international à des tarifs dérisoires.

Puis lors du championnats des provinces néo-Z les stades sont encore plus vides. La dernière finale s'est jouée à Christchurch dans un stade qui sonnait creux.

J'ai assisté à des dizaines d'entraînement des Blues et des Crusaders et je peux vous dire que j'étais bien le seul. Ce n'était pas plus mal j'ai pu discuter avec tous les joueurs que j'ai voulu, mais je n'ai jamais vraiment ressenti la ferveur comme on la décrit chez nous.

Écrit par : Thomas Daniel | 21/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu